HISTORIQUE DU PROJET

« Le banc à palabres « retenu dans le cadre d’un premier appel à projets pour la sensibilisation citoyenne aux enjeux urbanistiques à l’initiative de Monsieur Emir Kir, Secrétaire d’Etat en charge de l’Urbanisme.

L’espace public à réinventer avec la complicité des écoles artistiques pour imaginer la ville intergénérationnelle et le mobilier urbain approprié ! Une vision décalée et fantaisiste du banc public pour lui redonner une place d’honneur au coeur des villes. Amoureux du banc à palabre, à vos crayons !
Didactique et ludique, le projet laissait aux habitants d’un même quartier l’opportunité de laisser leur empreinte artistique dans des espaces publics dits « communs » en travaillant à la réalisation d’un banc à palabres, pour redonner un visage et de la couleur aux quartiers et mener une réflexion sur la place des ainés dans la ville et sensibiliser au respect du patrimoine mobilier. Avec la participation de la Région de Bruxelles-Capitale.

EXPOSITION

Tous les bancs réalisés ont accompagné la tournée itinérante « J’ai un peu d’avance – Le grand batelage des seniors » à Bruxelles et en Wallonie et ont voyagé à bord de la péniche, Ange-Gabriel, porte drapeau de la campagne. A chaque étape, les bancs ont été mis en valeur sur une place publique éphémère à proximité du point d’amarrage et ont retenu l’attention des visiteurs et des médias locaux. 20 étapes au programme (Bruxelles, Anderlecht, Ittre, Mons, Péruwelz, Tournai, La Louvière,  Pont-à-Celles, Charleroi, Thuin, Sambreville, Floreffe, Dinant,  Profondeville, Huy, Liège, Herstal, Flémalle, Amay, Namur).

Dernière étape de ce périple, La Fondation pour l’Architecture – CIVA à Bruxelles – qui a accueilli de novembre 2012 à janvier 2013 les bancs pour sensibiliser les visiteurs aux questions d’urbanisme et citoyenneté étroitement liées.

 

ARCHIVES ET PARTICIPANTS

 

Publicités